Développement durable

wikidurable.org à pour objet de regrouper toutes les initiatives, projets, solutions, etc. liées au développement durable où que ce soit sur Terre.

Commençons par la définition sur Wikipedia et le schéma très parlant fait par Vigneron sur Wikimedia commons.

« Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir. »

Définition tirée du Rapport Bruntland, nom communément donné à une publication, officiellement intitulée “Notre avenir à tous”, rédigée en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement de l'Organisation des Nations unies. Utilisé comme base au Sommet de la Terre de 1992, ce rapport utilise pour la première fois l'expression de « sustainable development », traduit en français par « développement durable ».

Il existe deux théories sur le réchauffement climatique. L'une dit que c'est la “faute” aux activités humaines, l'autre que c'est un cycle naturel de la Terre. Ces deux théories (qui génèrent pas mal de polémiques…) sont traitées sur la page du réchauffement climatique. Pour ce qui concerne cette page, la question est plutôt de savoir si le “développement durable” a lieu d'être alors que c'est un cycle naturel de la Terre ? On pourrait être amenés à penser que rien ne sert de faire des “efforts” en faveur du développement durable si cela n'influence en rien le réchauffement climatique… Si le développement durable est “seulement” du greenwashing, il a effectivement peu de raisons d'exister.

Donc est-ce lié au réchauffement climatique ? A priori, non, car certaines ressources sont limitées (pétrole, gaz, uranium, etc.) et d'autres sont renouvelables et renouvelées (soleil, vent, marée, courants marins, géothermie, etc.). Le fait d'utiliser une ressource finie conduit inéluctablement à sa fin. Le pétrole et l'uranium étant utilisés principalement dans les moyens de transports et d'agriculture, fourniture d'électricité et emballages, sa fin signifie, que tous ces “services” ne pourront plus être assurés. Le sommet du pic pétrolier ayant été, en théorie, atteint en 2015, il ne reste que la moitié à consommer mais au prix d'énormes ressources et de moyens de plus en plus importants. Il est donc “sage” de se tourner vers autre chose pour continuer de pouvoir se déplacer, se nourrir, se vêtir, etc. C'est là que le développement durable intervient ! Il fait appel à notre ingéniosité collective en cherchant/trouvant d'autres alternatives, par exemple en favorisant le solaire photovoltaïque pour fournir l'électricité au détriment du charbon/pétrole/uranium. MAIS le solaire photovoltaïque apporte lui aussi son lot de problèmes, car il faut utiliser des terres rares (ressources finies), recycler les panneaux en fin de vie, etc.

Oui les pays dits riches peuvent continuer de vivre sur le dos des pays pauvres en polluant l'air et en augmentant les maladies. Ils peuvent se rabattre sur LE bio industriel au lieu de LA bio de proximité. Mais cela finira tout de même par se terminer, par une/des geurre/s et/ou l'épuisement des ressources… Il est donc plus probable que la réponse à cette question soit : non. L'être humain doit se réapproprier les moyens de sa subsistance et de gestion de ses déchets. Toute vie, végétale, animale, humaine, génère des déchets, il ne peut en être autrement, puisqu'il s'agit d'une transformation de l'énergie. Étant humains, nous sommes censés être “intelligents”, c'est donc à l'être humain de sep rendre en main et de modifier son destin. Il y a tout de même une autre voie, celle de la décroissance qui peut être plus ou moins forte et de toutes manières partie intégrante du développement durable, car on ne peut pas croître sans cesse, à moins de décimer une partie de la population mondiale, mais alors qui choisit-on ? les pays du nord qui ont la plus forte demande ? Les pays du sud qui “nourrissent” les pays du nord ?